Le "Pivot"

Double Hold'em : trois cartes et deux mains

Le Double Hold’em (à ne pas confondre avec le Hold'em Double Flop) est comme son nom l'indique dérivé du Texas Hold'em, mais au lieu de deux cartes privatives le joueur se voit distribuer trois cartes. En désignant une "point card" (carte pivot) qui sera placée aux centre de votre main, vous constituerez ainsi non pas une mais deux mains de hold'em combinant la carte du centre avec chacune des deux autres cartes.

Exemple : vous recevez la main . Les trois cartes communes du flop sont . Vous placez le  au centre pour constituer la double main . Les deux mains que vous jouez sont donc  (main 1) et  (main 2). Vous avez désormais une paire d'As et tirage couleur à cœur avec la main 1 et tirage quinte avec la main 2. Une fois la "point card" sélectionnée vous ne pourrez plus en changer pour la suite du coup qui se joue comme une main normale de Hold'em.

Conseils basiques de Double Hold'em

A cause du nombre élevé de joueurs impliqué dans les pots et les possibilités de tirage accrues, les mains gagnantes sont souvent plus fortes qu'en Hold'em ou même en Omaha. Le jeu permet plus de souplesse avec l'intervention du joueur pour désigner sa carte pivot (l'action la plus importante du jeu) et cela les amène souvent à choisir une bien plus large sélection de mains. Vous devrez donc vous méfier encore un peu plus des tableaux à tirages qui ne combinent pas avec votre main aussi forte soit-elle, et bien observer les actions des joueurs les plus actifs.

Un des aspects importants du Double Hold'em est de privilégier les mains qui combinent bien plutôt que les paires servies.  vous permet de créer une paire et/ou un tirage couleur/quinte selon le flop, alors que ne vous offre qu'une paire et une main sans valeur. Même les grosses paires (A-A-X ou K-K-X) doivent inciter à la prudence, vous devriez les jouer plus comme en PLO qu'en NLHE en fonction de la texture du flop.

Vous devez être connecté pour poster un commentaire

Date de dernière mise à jour : Ven 13 Avr 2018