Le RAZZ

 

SOMMAIRE

Le Razz est un stud à sept cartes joué en Lo uniquement. L'as compte pour une carte faible ; les suites et les couleurs sont ignorées. Les deux premières cartes ainsi que la septième sont fermées, les autres sont ouvertes.

Généralités sur le Razz

HORSE désigne, quand il est fou, un cabaret parisien, mais sans épithète une forme de poker qui consiste en un melting-pot de variantes entrelacées. Le R de HORSE est l'initiale de Razz, un stud à sept cartes dont le pot est attribué au joueur abattant la main la plus faible, couleurs et suites exclues. Puisque l'as compte pour une carte faible, la meilleure main en Razz est Carte 5 Carte 4 Carte 3 Carte 2 Carte As, qu'on surnomme la roue.

Le Razz se joue à huit joueurs maximum, et presque exclusivement en Limit. Un bon joueur de 7-Card Stud ne sera pas mauvais en Razz, mais les débutants, eux, devront faire preuve de parcimonie dans leurs mises et leurs relances s'ils comptent rester quelques temps à table.

 

Le système de mises du Razz : antes et bring-in

Pas de blinds en Razz, mais des antes. Dans ce système de mises, chaque joueur doit payer, avant de recevoir ses cartes, une mise imposée. Ensuite, deux cartes fermées et une carte ouverte sont distribuées à chaque joueur.

Il est alors temps de déterminer qui va devoir payer le premier. Le joueur ayant la carte ouverte la plus forte s'acquitte du montant du bring-in (ou du double, s'il le souhaite). Les joueurs parlent ensuite à tour de rôle, dans le sens des aiguilles d'une montre.

Dans une partie en 10$/20$ ante 1$, le bring-in vaut 5$ (la moitié de 10$).

 

Qui paie le bring-in en cas d'égalité ?

Si plusieurs joueurs sont à égalité pour l'élection de la carte la plus forte, on prend alors en compte la couleur des cartes : pique, cœur, carreau et trèfle (ici en ordre décroissant de force). Par exemple, si un joueur a ouvert Carte Dame de coeur et un autre Carte Dame de trèfle, alors c'est le joueur avec Carte Dame de coeur qui doit payer le bring-in (ou le double, s'il le souhaite).

 

Déroulement d'un coup en Razz

Prenons l'exemple d'une partie de Razz en 10$/20$ ante 1$.

  • Les joueurs paient les antes. Chaque joueur mise 1$.
  • Distribution des cartes. Chaque joueur reçoit deux cartes fermées et une carte ouverte. Les cartes sont distribuées une par une, dans le sens des aiguilles d'une montre. Le donneur commence par le joueur à sa gauche et se sert donc en dernier.

Carte privée 2 de pique Carte privée 3 de pique Carte 6 de pique

votre main de départ (vos adversaires ne voient que Carte 6 de pique)

  • Premier tour d'enchères. L'action débute avec le joueur qui possède la carte ouverte la plus forte (la vôtre est un six). Il est obligé de miser : au moins le bring-in de 5$, ou le double (10$) s'il le souhaite. Le tour d'enchères continue dans le sens des aiguilles d'une montre.
  • Deuxième carte ouverte (fourth street). Le donneur brûle une carte et donne une carte ouverte supplémentaire à tous les joueurs.

Carte privée 2 de pique Carte privée 3 de pique Carte 6 de pique Carte Roi de coeur

4th street (ouverte)

  • Deuxième tour d'enchères. Le joueur ayant la plus faible combinaison avec ses deux cartes ouvertes a la parole. Il peut checker ou miser 10$.
  • Troisième carte ouverte (fifth street). Le donneur brûle une autre carte et donne une carte ouverte supplémentaire à tous les joueurs.

Carte privée 2 de pique Carte privée 3 de pique Carte 6 de pique Carte Roi de coeur Carte 4 de pique

5th street (ouverte)

 

Ce n'est pas toujours la période des soldes

En commençant à la fifth street et jusqu'à la fin du coup, la mise est doublée. Dans notre exemple, elle passe de 10$ à 20$.

 

  • Troisième tour d'enchères. Le premier joueur à parler est celui qui a la pire combinaison ouverte (avec ses trois cartes exposées). La mise est 20$.
  • Quatrième carte ouverte (sixth street). Le donneur brûle une autre carte et donne une carte ouverte à tous les joueurs.

Carte privée 2 de pique Carte privée 3 de pique Carte 6 de pique Carte Roi de coeur Carte 4 de pique Carte 8 de carreau

6th street (ouverte)

  • Quatrième tour d'enchères. Le premier joueur à parler est celui qui a la pire combinaison ouverte (vous avez une hauteur roi kicker huit). La mise est 20$.
  • Dernière carte fermée (seventh street). Le donneur brûle une dernière carte et donne une carte fermée à tous les joueurs.

Carte privée 2 de pique Carte privée 3 de pique Carte 6 de pique Carte Roi de coeur Carte 4 de pique Carte 8 de carreau Carte privée 7 de pique

7th street (fermée)

 

Je n'en ai que 52

Il peut arriver qu'avant de distribuer la septième carte aux joueurs encore en course, le donneur se rende compte qu'il n'en reste pas assez dans le paquet. Dans ce cas, il distribue une carte communautaire face visible, au centre de la table. Cette carte fait partie de la main de tous les joueurs.

C'est extrêmement rare. Il faut pour cela que huit joueurs restent dans le coup jusqu'à la dernière carte. À ce moment-là, presque tous les rois, toutes les dames et tous les valets auront été distribués. Et en Razz, ils constituent de très mauvaises cartes.

 

Dernier tour d'enchères. Le premier joueur à parler est celui qui a la pire combinaison ouverte. La mise est 20$.

Abattage (showdown). Les joueurs encore en lice montrent leur main. Le dernier joueur a avoir misé ou relancé (l'agresseur, donc), doit montrer ses cartes le premier. La pire combinaison (hors couleur et quinte) gagne le pot.

 

Votre main est Carte 7 Carte 6 Carte 4 Carte 3 Carte 2, soit un très bon 7-6-4.

Vous devez être connecté pour poster un commentaire

Date de dernière mise à jour : Jeu 09 Mars 2017