6 questions à se poser preflop avant de jouer

L’un des moments clés au poker est le jeu preflop. C’est le moment ou vous allez sélectionner votre main de départ. Vous allez décider si vous vous engagez ou non dans la main. Voici 6 questions à se poser preflop.

Posez-vous les bonnes questions preflop

#1 Quelle est la taille de mon stack?

La taille de votre stack va influencer votre manière de jouer. On ne joue pas de la même manière avec 15 BB ou 100 BB, pas vrai? Ni même avec 35 BB. Selon la taille de votre stack, vous pourriez être amené à engager tout votre tapis et à jouer votre survie. En fonction de votre profondeur de tapis, vous pourriez décider ou non de jouer les mains à tirage, les cartes connectées.

#2 Quelle est la taille des stacks de mes adversaires?

Votre manière de jouer un coup sera également influencée par la taille de tapis de vos adversaires. Pourquoi? Plus ou moins pour les mêmes raisons que le point précédent. Lui aussi jouera de manière différente en fonction de la profondeur de son tapis.

#3 Suis-je assez patient? Trop patient?

Vous n’avez pas joué une main depuis 2h. Vous êtes card dead. Votre stack commence à fondre. Vous n’avez pas un seul spot. Bref, toutes les excuses du monde pour ne pas jouer une seule main. Si effectivement ce genre de situation peut arriver, il ne faut pas vous arrêter à ça et subir. Vous êtes promis à une mort lente ainsi. Changez un peu votre fusil d’épaule et profitez aussi de votre image pour voler quelques coups ici et là pour maintenir votre stack dans une zone de confort.

A contrario, à force de payer des relances avec   et de vouloir voler tous les coups, vos adversaires s’adapteront et vous prendrez le retour de flamme. C’est sans aucun doute l’une des erreurs qui vous sera fatale.

Vous avez le droit de tout faire dans le poker, mais rien dans l’excès.

#4 Quelle est mon image à la table?

Vous avez remarqué que le joueur au siège 4 est très actif et relance beaucoup. Il joue toutes les mains au bouton également. Bonne observation, cela vous sera utile. Cela étant dit, vos adversaires vous observent également et se sont fait une image de vous. Soyez-en conscient et jouez-en. On rentre dans le « Je-sais-que-tu-sais-que-je-sais-que-tu-sais ». Et c’est là que le poker devient vraiment fun. En maîtrisant cet aspect du jeu, vous aurez clairement un avantage sur vos concurrents.

Jouez avec votre image et vous aurez la table finale en ligne de mire.

#5 Est-ce que ma main est dominée?

Un adversaire a relancé en début de parole. Vous avez  . Au demeurant, c’est une main intéressante. Plutôt une bonne main même. Cependant ce n’est pas une main de défense. C’est une main compliquée à jouer après une relance. Vous pourriez faire face à un meilleur as et seriez largement dominé. Soit vous relancez, soit vous couchez sagement et attendez un meilleur spot.

#6 Quelle est ma position?

« Position is everything ». Comme le dit la maxime, la position au poker est primordial. Si vous êtes en toute fin de parole, vous aurez accès à quantité d’information avant de prendre votre décision postflop. Vous pourrez voler des coups ici et là et serez capable de déceler les forces et les faiblesses de vos adversaires. Personne ne veut le coup? Moi je le veux bien.

Et vous?

Quelles questions vous posez-vous preflop avant de jouer? 

Vous devez être connecté pour poster un commentaire

Date de dernière mise à jour : Dim 01 Jan 2017